, ,

Quelles solutions pour favoriser l’économie circulaire ?

Neuf startups ont tenté de répondre à cette problématique en pitchant 3 minutes lors de la finale du challenge  « Nouvelles technologies et économie circulaire » qui s’est tenu le 24 mai sur le stand Bouygues du salon Vivatech. Le jury, présidé par Olivier BOUYGUES, directeur délégué général du groupe, a exceptionnellement distingué deux gagnants pour cette finale : les startups Glowee et Gramitherm.

 

Glowee, une alternative à la lumière électrique

Glowee a été créée en 2013 à partir d’une idée : beaucoup d’organismes vivants (lucioles, vers luisants, animaux marins) sont capables de produire et d’émettre de la lumière donc pourquoi ne pas utiliser cette lumière ? Cette réaction chimique qui s’appelle bioluminescence, peut aujourd’hui être reproduite grâce à la biologie synthétique. (La biologie synthétique a pour but de concevoir et développer en laboratoire des systèmes biologiques tels qu’ils n’existent pas dans la nature ou à reconstruire des systèmes existants.) Ainsi, à partir d’un gène issu d’une bactérie qui est mise en culture, une matière première bioluminescente a vu le jour.

Glowee souhaite développer cette matière première faite de micro-organismes pour offrir une énergie alternative et responsable à la ville mais aussi donner accès à la lumière aux lieux dépourvus d’électricité. Site web

 

Gramitherm, le premier matériau d’isolation 100% propre

Avoir des murs bien isolés et non nocifs pour la nature, voici la promesse de Christian ROGGEMAN (fondateur de Gramitherm), qui a mis au point une nouvelle génération de panneaux isolants naturels et écologiques. Ces panneaux recyclables fabriqués à partir de fibre d’herbe naturelle présente le meilleur bilan écologique de sa catégorie et ne crée aucun déchet. Sa texture flexible et compressible permet une utilisation adaptable selon les besoins.

Le concept Gramitherm permet donc de valoriser l’herbe des prairies et la filière des végétaux en partenariat avec les agriculteurs locaux. Site web

 

Les 7 autres startups finalistes du challenge #Sécurité :

  • MYTROC : Plateforme d’échange, don et troc de biens et de services entre particuliers afin de promouvoir une consommation plus responsable, plus juste et plus humaine. En savoir plus
  • CO-RECYCLAGE : Outils technologiques innovants permettant de minimiser les déchets en optimisant le réemploi et la réutilisation des matériaux. Plateforme d’échange et de dons pour donner une seconde vie aux objets. En savoir plus
  • URBAN RESILIENCE PLATFORM : Aide à la planification de la gestion des déchets du BTP en amont d’un projet de développement urbain afin de maximiser l’efficacité de récupération et de recyclage des matériaux produits sur le chantier. En savoir plus
  • TOO GOOD TO GO : L’application mobile luttant contre le gaspillage alimentaire, en connectant commerçants alimentaires et citoyens pour vendre moins chers les invendus de la journée à la fermeture. En savoir plus
  • SMIILE : Mieux connaitre ses voisins est plus facile avec Smiile, la plateforme numérique de services collaboratifs basée sur l’entraide, permettant les échanges entre voisins, acteurs locaux et commerces de proximité. En savoir plus
  • LITTLE PANDA : Les enfants grandissent très vites mais pas les vêtements. Little Panda a créé une plateforme de vente d’occasion favorisant le réemploi des vêtements pour enfants. Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez faire appel à des ambassadeurs qui se chargent de la vente et du suivi de vos produits. En savoir plus
  • CIRCOULEUR : Malheureusement, finir un pot de peinture relève d’un miracle. C’est pourquoi Circouleur recycle la peinture inutilisée, tri et reformule cette peinture pour revendre cette nouvelle peinture recyclée. En savoir plus

 

Trophées en bois et mousse végétale par la startup Merci Raymond : Collectif de jardiniers urbains au service de la végétalisation des villes.