, ,

Situé dans le quartier Lyon Confluence, Hikari est un îlot mixte de trois bâtiments. Il comporte bureaux, logements et commerces et y associe une mixité de services.

Hikari
Architecte : Kengo Kuma & Associates / Illustration : Cyrille Thomas

Objectif

Constituer un véritable démonstrateur de la ville intelligente et connectée, affichant un bilan carbone bas et une grande sobriété énergétique, grâce à une conception innovante.

Faits et chiffres clés

  • Le bâtiment Higashi (« Est » en japonais), avec 5 500 m² de bureaux ;
  • Le bâtiment Minami (« Sud »), comprenant 36 logements sur 3 400 m² de surface ;
  • L’immeuble mixte Nishi (« Ouest »), avec 2 600 m² de bureaux et 4 villas sur le toit (700 m²) ;
  • 1 000 m² de commerces.

Caractéristiques du projet :

L’îlot est conçu pour consommer environ 1 400 MWh et en produire environ 0,2 % de plus. Dans sa conception sont prévus :

  • Une architecture bioclimatique avec son enveloppe intelligente ;
  • Des matériaux nobles et pérennes ;
  • Des dispositifs de maîtrise individualisée et globale des consommations d’énergie ;
  • Des équipements de domotique performants ;
  • 3 stations de vélo en libre-service au sein de l’îlot, accès direct au tramway desservant le centre-ville de Lyon, 15 % des places de parking prêtes à accueillir des bornes de recharge pour véhicules électriques, etc.

Environnement :

  • Des panneaux photovoltaïques en façade et toiture
  • Un dispositif de géothermie
  • Une centrale de cogénération et une machine à absorption (qui produit de l’eau glacée à partir de la chaleur de la cogénération et du froid de la nappe phréatique)
  • Une batterie haute performance qui stocke jusqu’à 100 kWh issus de la production de la cogénération et à destination des besoins de l’îlot
  • Dans les logements : menuiseries extérieures en bois alu double ou triple vitrage, bacs à douche équipés d’échangeurs thermiques, arrivées d’eau chaude sanitaire pour les lave-vaisselles, système de ventilation naturelle hybride (cheminées de tirage thermique surmontées d’un ventilateur)

L’excédent d’énergie, produit par la cogénération ou les panneaux photovoltaïques et non consommé par le projet, sera réinjecté dans le réseau ERDF.

Gouvernance :

Un partenariat avec :

  • le NEDO (agence gouvernementale japonaise pour la promotion de la recherche et le développement dans le domaine des nouvelles énergies et des technologies environnementales et industrielles)
  • le consortium Toshiba (monitoring et analyse des résultats en phase de démonstration, fourniture du matériel)

Distinctions et certifications

  • En cours de certification HQE® (cible Excellent)
  • Performance énergétique : classé dans la catégorie A (soit moins de 50 kWep/m² par an)
  • Émissions de gaz à effet de serre : classé dans la catégorie A selon le Bepos (1,8 kg-eq CO2/m².an < 5 kg-eq CO2/m².an)