, , ,

La tour D2 offre un nouveau visage au quartier daffaires de Paris La Défense grâce à sa forme ovoïdale et à son exo-structure métallique en façade. Son ossature a permis de réduire de 30 % la consommation de matériaux par rapport à une ossature conventionnelle.

 

Conception architecturale : Anthony Béchu – Tom Sheehan

Faits et chiffres clés

Caractéristiques techniques :

  • Une surface de 54 000 m²
  • R+37
  • Capacité d’accueil : 4 200 personnes
  • Au 37e étage, le jardin des nuages, unique, offre un panorama sur Paris.

La tour intègre aussi des innovations permettant de réduire son impact environnemental :

  • Pose de planchers en poutrelles métalliques et bacs « collaborants »* afin d’alléger de 30 % le poids total de la tour. Cela réduit aussi l’impact carbone des matériaux de construction utilisés en moindre quantité.
  • Centrales d’air avec système de récupération d’énergie pour diminuer  l’impact carbone du mix énergétique tout en améliorant le confort des utilisateurs finaux.
  • Éclairage graduable, en fonction de la lumière naturelle et de l’occupation, pour réduire les consommations d’énergie de la tour.
  • Aux abords réaménagés par l’EPADESA, liaisons piétonnes entre l’esplanade de La Défense et Courbevoie.

 

Distinctions et certifications

 

 

*Cette technologie porte également le nom de plancher collaborant du fait de la « collaboration » entre les deux matériaux façonnant le plancher visant à faire face aux tensions générées par les charges. L’adhérence mécanique des deux composants est obtenue à travers les crantages usinés sur les flancs inclinés du profil en acier galvanisé. À elle seule, l’adhérence chimique n’est en effet pas suffisante pour garantir une liaison efficace faisant réellement travailler le plancher composite comme une structure mixte.