, ,

Bouygues Construction a mis en œuvre toute son expertise pour rénover le Palais de Justice Monthyon, à Marseille. Les travaux, finalisés en 2015, ont permis une réduction de 40 % de la facture énergétique annuelle.

 

Palais de justice Monthyon

Une rénovation respectueuse du patrimoine architectural

Emblématique de l’architecture judiciaire du Second Empire, le palais de justice Monthyon, située au cœur du VIème arrondissement de Marseille, a fait l’objet d’une restructuration complète. L’opération, menée notamment par les équipes de Bouygues Bâtiment Sud-Est, portait sur la mise aux normes du bâtiment du XIXème siècle, associé à une remise en valeur architecturale.

Ambitieuse sur les plans techniques et fonctionnels, cette opération se montre très attentive au respect de la qualité patrimoniale des lieux. Les décors intérieurs et extérieurs, boiseries et sculptures ont tous été restaurés.

« L’APIJ1, les entreprises et l’architecte ont su retrouver le palais tel qu’il avait été conçu, en le modernisant, explique le président du TGI, Jean-Michel Malatrasi. Ils ont su améliorer le confort de ceux qui vont y travailler, de même que les conditions d’accueil des justiciables. C’est l’image de la Justice qui y gagne. »2

 

Un gain de performance énergétique

Cette réhabilitation a aussi permis de réduire la facture énergétique de 40 %, grâce à différents aménagements :

  • L’isolation des murs et des combles est refaite à neuf, et les menuiseries extérieures sont remplacées à l’identique, accompagnées de double vitrage.
  •  Compte tenu de leur durée de vie très longue3 et de leur consommation électrique faible, les lampes LED sont généralisées sur le bâtiment. Des détecteurs de présence et de luminosité sont installés pour les luminaires à gradation. Enfin, une GTC (gestion technique centralisée) est mise en œuvre pour optimiser la gestion horaire des éclairages.
  •  La production de chauffage d’origine est remplacée par une pompe à chaleur air-eau, qui va capter les calories contenues dans l’air et les transformer en chaleur. Pour les grands espaces (salles d’audience, salle des pas perdus…), le freecooling est privilégié. Ce procédé utilise la différence de température entre l’air extérieur et l’air intérieur pour refroidir la pièce.
  • La robinetterie est équipée de détecteurs pour déclencher l’arrivée d’eau.


Palais de justice Monthyon

L’importance d’une lumière naturelle

La mise en valeur des volumes et de la lumière naturelle permet de retrouver la beauté du bâtiment. La lumière arrive directement dans les espaces d’accueil, et de façon indirecte et maîtrisée dans les salles d’audience. L’intérieur est devenu plus lumineux, et ce dans toutes les pièces du projet. La salle des pas perdus a bénéficié d’une nouvelle verrière, qui culmine à 15 mètres de haut (voir photo).

 

[1] Agence Publique pour l’Immobilier de la Justice
[2] Source : plaquette de l’APIJ
[3] Jusqu’à 40 000 heures pour les LED, contre 2 000 heures pour les lampes halogènes, selon l’Ademe
Crédits photos : Gabrielle Voinot