,

Le 25 mars, les ministères en charge de l’Écologie et de l’Urbanisme présentaient les projets lauréats de l’appel à projet « Démonstrateurs industriels pour la ville durable (DIVD) ». Sur les seize projets retenus (dont cinq à consolider), deux seront pilotés par Bouygues.

Lancé le 8 octobre 2015, l’appel à projets « DIVD » vise à favoriser l’émergence de projets urbains innovants qui ont vocation à devenir la vitrine de l’excellence française en matière de ville durable. Le marché de la ville durable constitue en effet une opportunité économique estimée à 250 Md€ au niveau mondial. Cette démarche mobilisera de nombreux acteurs publics et privés sur des projets urbains intégrant des innovations technologiques, sociales et organisationnelles.

Les lauréats recevront pendant cinq ans le soutien technique de l’État afin de réaliser un projet urbain exemplaire. Ils bénéficieront également de dérogations réglementaires pour concrétiser les innovations mises en œuvre. Les dérogations éventuelles ont pour objectif de tester des exceptions à la règle qui présentent des bénéfices collectifs et qui, après évaluation de ces bénéfices, peuvent être transcrites dans le droit.

L’objectif attribué à ces projets est de revoir les modèles traditionnels de conception, de construction et de gestion de la ville et des territoires pour améliorer la qualité des services rendus aux usagers ou répondre à des besoins non satisfaits dans différents domaines de la vie urbaine (mobilité, logement, sécurité). Chaque projet vise également un haut niveau de performances environnementales (faible empreinte carbone, autonomie énergétique, protection de la ressource en eau, reconquête de la biodiversité…) et de développement socio-économique (économie circulaire, mixité fonctionnelle et sociale, participation citoyenne, etc.). Le concept d’ « approche intégrée »1 servira de modèle de développement pour les consortiums retenus.

 

Descartes 21 (Marne-la-Vallée)

Pilotes : Bouygues Energies & Services en consortium avec EMBIX, IDEX, Linkcity, RATP, CAP Gemini, GE Grid Solutions.

Pour ce projet, trois axes d’intervention sont prévus :

  • déployer un panel de solutions techniques au sein des 60 hectares de la Cité Descartes ;
  • faire de la Cité Descartes un territoire démonstrateur de la transition énergétique ;
  • mettre en place un nouveau modèle de copropriété énergétique pour concrétiser l’ambition des « territoires à énergie positive pour la croissance verte ».

 

Lyon Living Lab

Pilotes : Bouygues, Métropole Grand Lyon, SPL Lyon Confluence, GE/Alstom en consortium avec 70 partenaires avec la métropole de Lyon.

Situé dans le quartier de la Confluence, ce démonstrateur urbain prévoit notamment la mise en place d’un opérateur qui pilotera une plate-forme numérique de gestion des services de l’écoquartier. Il assurera la collecte des données de consommation et de production de toutes les ressources afin de permettre leur optimisation (énergie, eau, transport, chauffage, éclairage public…).

 

Descartes 21_2
Présentation de l’écoquartier Descartes 21 par Servan Lacire pour Bouygues Energies & Services.

 

Le projet de démonstrateur Lyon Living Lab à l’honneur : Ségolène Royal, Emmanuelle Cosse et Eric Mazoyer pour Bouygues Immobilier.
Le projet de démonstrateur Lyon Living Lab à l’honneur : Ségolène Royal, Emmanuelle Cosse et Eric Mazoyer pour Bouygues Immobilier.

 

En savoir plus : http://www.developpement-durable.gouv.fr/L-appel-a-projet-demonstrateurs.html

 

1 L’approche est dite intégrée quand elle met en jeu la coopération et la coordination des différents acteurs. Elle s’oppose à l’approche « en silo ».