, , ,

Le mardi 20 novembre, Bouygues et Vinci célébraient, à Tchernobyl, la fin réussie de l’opération de pose de l’arche, une étape clé avant l’aboutissement du programme international pour transformer Tchernobyl en un site sûr et sans danger pour l’environnement d’ici novembre 2017.

Après avoir été ripée sur 327 m en quinze jours à peine, une immense enceinte recouvre le réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl ayant explosé en 1986. Il s’agit de la plus grande structure terrestre mobile jamais construite. Elle mesure 162 m de long, 108 m de haut et a une portée de 257 m, pour un poids total de 36 000 t équipée. Elle recouvre le réacteur dans un objectif de confinement. La structure en forme d’arche métallique a été déplacée au moyen d’un système de glissement spécial composé de 224 vérins hydrauliques permettant un ripage de 60 cm à chaque poussée.

 

Un chantier international hors norme

Cette enceinte de confinement a été construite par Novarka, un consortium regroupant Bouygues Construction et Vinci Construction Grands Projets, dans une zone dégagée située à proximité du réacteur accidenté. Elle permettra de sécuriser le site et de rendre possible le démantèlement du sarcophage vieillissant tout en assurant la gestion des déchets radioactifs.

Après d’importants travaux préparatoires sur le terrain, la construction a débuté en 2010. En raison de sa taille immense, la structure a dû être érigée en deux parties, levées et assemblées en 2015. L’enceinte, construite pour les cent ans à venir, a coûté près de 1,5 milliard d’euros. Quarante pays donateurs ont contribué au Fonds pour sa réalisation, orchestrée par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (Berd).

 

novarka-27
Octobre 2014 : troisième et dernier levage de la seconde moitié de l’arche
novarka-31_1
Octobre 2015 : connexion des deux moitiés d’arche
novarka-32-credit-francis-vigouroux
Novembre 2015 : levage du premier pont roulant dans l’enceinte – ® Francis Vigouroux
Mai 2015 : 5 millions d’heures travaillées sans accident
Mai 2015 : 5 millions d’heures travaillées sans accident

 

Info 1