À partir du 9 octobre, Bouygues Telecom et ses partenaires le WWF France, Suez, Samsung et Recommerce lancent une opération nationale de collecte des téléphones portables usagés, en vue de les recycler ou de les reconditionner.

On estime en effet le nombre de téléphones portables non utilisés et conservés dans les  tiroirs des Français à 100 millions(1). « L’enjeu environnemental que cela représente est immense », a expliqué Olivier Roussat, p-dg de Bouygues Telecom. C’est pourquoi la filiale télécoms lance une opération massive, relayée via son réseau national de boutiques et une campagne pluri-média pour sensibiliser le grand public aux enjeux du recyclage des téléphones « afin que leur recyclage devienne aussi un réflexe, au même titre que le tri des déchets ménagers ».

Bouygues Telecom s’est entouré, entre autres, de deux professionnels du reconditionnement et du recyclage : Recommerce, spécialiste reconnu pour la réhabilitation et la revente des téléphones portables avec des certifications qualité, et Suez, expert du recyclage et la valorisation des déchets. Du 9 au 21 octobre, les Français pourront donc rapporter leurs vieux mobiles inutilisés dans les boutiques Bouygues Telecom en échange d’un bon d’achat de 10 euros, valable en boutique seulement. Ainsi :

  • les mobiles ayant encore une valeur d’usage seront réparés, reconditionnés par Recommerce, puis revendus sur le marché de l’occasion ;
  • et les mobiles collectés qui n’ont plus de valeur d’usage seront recyclés par Suez, qui s’engage à assurer toute la chaîne de recyclage en France.

Plus de 80 % du contenu d’un téléphone portable est recyclable. Une fois la batterie et les câbles retirés, il est possible de récupérer certains matériaux (métaux ferreux, non ferreux, plastiques…) pour les valoriser et les réutiliser dans la fabrication d’autres produits. À titre d’exemple, l’ »ABS », matériau plastique qui représente en moyenne 50 % d’un téléphone portable, est réutilisé dans la fabrication de télécommandes. Quant aux matériaux non valorisables, ils sont transformés en énergie.

 

La création d’une filière française de recyclage des mobiles

L’ambition de cette opération consiste à mettre en place une filière française dédiée au recyclage des mobiles usagés. Les parties prenantes de l’opération couvrent l’ensemble du cycle de vie d’un téléphone portable :

  • la fabrication avec Samsung, le premier fabricant mondial de téléphones portables ;
  • la distribution et la collecte réalisée dans les boutiques Bouygues Telecom ;
  • le reconditionnement et le réemploi par Recommerce, qui garantit et certifie la qualité des produits revendus sur le marché de l’occasion (au moyen du label RCube(2)) ;
  • et le recyclage avec Suez.

 

La sécurisation des données personnelles

La sécurisation des données personnelles qui sont conservées dans les vieux téléphones peut constituer un frein à la collecte de mobiles. Pour garantir la gestion responsable :

  • les téléphones peuvent être réinitialisés soit par l’utilisateur, soit par un vendeur en boutique ;
  • les téléphones récupérés par Recommerce font l’objet d’un processus de suppression des données personnelles, qui est certifié par des normes de qualité ISO ;
  • enfin, les données personnelles contenues dans les téléphones recyclables seront détruites dans le processus de démantèlement du téléphone.

Les boutiques Bouygues Telecom offrent la possibilité de rapporter les vieux téléphones mobiles usagés tout au long de l’année. Bouygues Telecom a d’ailleurs lancé un service de collecte dès 2004 et s’est associé en 2009 à Recommerce pour élargir ce service à la reprise et au réemploi, puis en 2011 à la revente en ligne de mobiles d’occasion. En début d’année 2018, un bilan chiffré de l’opération sera communiqué.

 

Pour en savoir plus, consultez https://www.recyclezvotremobile.fr/

(1) Selon un rapport parlementaire de 2016.
(2) Tous les téléphones reconditionnés par Recommerce bénéficient d’une garantie de 12 mois et sont labellisés « Mobile Certifié Reconditionné », au niveau Or par RCube.org, la fédération du réemploi qui contrôle la qualité des process de reconditionnement des téléphones portables.