, , ,

À l’occasion de la semaine européenne du Développement durable, pourriez-vous nous rappeler les engagements du groupe Bouygues en matière de développement durable ?

Olivier Bouygues, directeur général délégué du Groupe, est également en charge du Développement durable de Bouygues
Olivier Bouygues, directeur général délégué du Groupe, est également en charge du Développement durable

Dans le Groupe, la responsabilité sociétale est perçue comme une opportunité et un levier de performance, plutôt que comme une contrainte.

Pour répondre aux enjeux de développement durable, notre démarche comprend trois volets : proposer des solutions durables innovantes pour la ville et les infrastructures, agir en entrepreneur responsable et favoriser l’épanouissement de nos collaborateurs.

Tous nos métiers mettent en œuvre des politiques de responsabilité sociétale pour limiter l’impact de leurs activités sur l’environnement et les populations. Pilotées au moyen d’indicateurs, nos actions ont pu apporter des progrès mesurables. La performance du Groupe est d’ailleurs reconnue par le secteur financier : en 2014, Bouygues intègre les indices ISR du MSCI Global Sustainability, STOXX Global ESG Leaders et Euronext Vigeo Eurozone 120, puis en 2015, le Climate Disclosure Leadership Index (CDLI) et le Low Carbon 100 Europe®.

Je rappelle que, dès 2014, le Groupe avait organisé ses propres trophées Énergie et Carbone visant à récompenser les innovations les plus performantes dans les domaines de l’énergie et du carbone (R&D, commerce, chantiers, partenariats, processus internes, etc.).

 

En 2015, le groupe Bouygues s’est fortement impliqué pour la COP21. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Bouygues se positionne comme apporteur de solutions innovantes face aux crises combinées du climat et des ressources.

Fin 2015, Colas lance Wattway, une innovation R&D faisant de la route une source d’énergie solaire capable d’approvisionner un certain nombre d’équipements de proximité (candélabres, panneaux et bornes de rechargement, etc.). Bouygues Immobilier inaugure son offre de tiers-lieux, Nextdoor, répondant ainsi aux modes de travail plus agiles. Nextdoor vise aussi à réduire l’empreinte écologique des entreprises en optimisant les déplacements domicile-lieu de travail. Une vingtaine de sites seront installés sur tout le territoire français d’ici 2020(1).

Près de 70 références en rénovation, construction bas carbone, écoquartiers, mobilité douce et services à la ville ont été présentées durant la COP21 à la Galerie des Solutions au Bourget, et lors du salon World Efficiency à Paris. L’expertise de nos métiers en construction durable a été saluée à plusieurs reprises : Wattway et Hikari, premier îlot mixte à énergie positive en France, reçoivent les Trophées Solutions Climat(2). La démarche visant à réintroduire la nature en ville menée par Bouygues Construction est reconnue au titre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité.

 

Allez-vous continuer à mener des actions dans ce sens ?

Bouygues entend participer à son échelle à l’atteinte de l’objectif de limitation du réchauffement climatique en deçà de 2 degrés qui a été fixé par l’Accord de Paris. Le Groupe présentera ses propositions en fin d’année.

Dans le cadre de l’Institut pour la Ville Durable (IVD), Bouygues est retenu pour la création de deux démonstrateurs de villes durables en France: Lyon Living Lab à Lyon Confluence et Descartes 21 à Marne-la-Vallée. Menés dans le cadre de dérogations réglementaires, ces projets permettront à Bouygues et à ses partenaires d’expérimenter de nouveaux modèles d’urbanisme (bâtiments hybrides à énergie positive, transports publics sans conducteur, etc.).

Notre démarche se poursuit et Bouygues présentera à nouveau ses solutions pour une ville plus durable et désirable au salon Pollutec qui aura lieu du 30 novembre au 2 décembre 2016 à Lyon Eurexpo(3).

 

(1) avec notamment Nextdoor Cœur Défense à la Défense et #LeVillageNextdoor à Issy-les-Moulineaux
(2) avec le soutien du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, remis par l’Ademe, le Collège des directeurs du développement durable (C3D), le Crédit Coopératif, Orée, Solutions COP21, The Shift Project et World Efficiency
(3) En savoir plus : www.pollutec.com

 

Revoir « La ville durable vue par Bouygues : l’approche intégrée »